Butterfly du Mou dans son jardin avant le France Sire Anjou Loire Challenge !

19/04/2021 - Actualités
A 10 ans, Butterfly du Mou semble plus que jamais capable de remporter le France Sire Anjou Loire Challenge le 13 mai prochain, dans son jardin du Lion d'Angers. C'est en tout cas ce qu'il a montré en gagnant à la parade le prix Bourgeonneau aujourd'hui, comme "un travail du matin" dixit son jockey Olivier Jouin ! REVIVRE LA COURSE EN FACEBOOK LIVE. 

 

Entraîneur discret mais ô combien talentueux, Pascal Journiac n'a pas son pareil pour faire vieillir ses pensionnaires, qui la plupart du temps le lui rendent bien ! Victorieux dans le prix Bourgeonneau 2021 aujourd'hui au Lion d'Angers, Butterfly du Mou n'échappe pas à la règle, et va même jusqu'à la prouver ! Pour sa 29e course seulement, le 10 ans défendant la casaque de Marie France Suberville s'est baladé dans la dernière préparatoire au France Sire Anjou Loire Challenge, qui aura lieu le 13 mai prochain. Olivier Jouin, qui connaît par coeur le cheval, a monté en confiance, avant de repousser tout le monde dans la ligne droite, à commencer par la vaillante Dylane, qui fait un truc sous la selle du jeune Emilien Manceau. Deejay Mecene était un bon 3e pour une Sonia Delaroche aux anges, tandis que Doux Dingue effectuait des débuts remarqués dans la discipline à la 4e place. 

 

Olivier Jouin, debout sur les étriers, hyper content de la victoire de Butterfly du Mou

 

A 10 ans, Butterfly du Mou remporte le 9e succès de belle carrière, et dépasse à l'occasion les 100 000 € de gains. Cheval de coeur de l'écurie, où il est aimé et monté par toute l'équipe, il est véritablement dans son jardin au Lion d'Angers, où il a réalisé ses meilleures performances, à commencer par une 3e place dans l'Anjou Loire 2019. C'est pourtant la première fois qu'il gagne sur l'hippodrome, comme quoi il faut savoir être patient ! Depuis ses débuts à 4 ans pour le même entourage, Butterfly du Mou n'a couru qu'en steeple et en Cross, mettant un peu de temps à trouver la bonne cadence. Depuis son premier succès au Pertre à 5 ans, il a rarement déçu, et même s'il est sans doute en dessous des meilleurs, il a tout pour gagner la grande épreuve, qu'il mériterait d'épingler à son palmarès. Il a en tout cas posé ses jalons pour la belle ! 

 

 

 

Dylane et Butterfly du Mou, eux, et les autres...

 

Elevé dans la Nièvre par Michel Blond, Butterfly du Mou a été présenté foal à Decize en 2011. Il est un fils de l'obscur Daramsar, qui a été une catastrophe complète au Haras, et a fini par partir au Sénégal. Butterfly du Mou lui fait pourtant honneur, car il n'est jamais trop tard pour bien faire. Sa souche, dans le cru de l'AQPS comme on l'aime, a donné du bon comme Olazuro du Mou, Quinz et Gamin du Mou, qui ont tout trois brillés à Auteuil. Cette famille a toutefois la particularité de ne donner quasiment que des chevaux de courses. La mère, Kaline du Mou, n'a eu que 4 produits dont 2 vainqueurs. Elle n'avait elle-même courue quasiment qu'en Cross, sans parvenir à remporter sa course malgré quelques bonnes places. Pascal Journiac a su sublimer son meilleur produit, et nous donne rendez-vous le 13 mai pour un sacré combat, car si Butterfly en a l'affixe, il est très loin d'être mou ! 

 

GALERIE PHOTOS

Bernadette et Claude Prigent (Elevage de Kerza) avait fait le déplacement depuis le centre Bretagne

 

Sitôt le lâcher des élastiques, on monte la grimpette et descend les pianos

 

Emeraude de Kerza et Butterfly du Mou saute le nouveau talus

 

Alors que Butterfly du Mou "sort" de la double-croche, Clément Lefebvre est "débarqué" d'Emeraude de Kerza

 

Feeling Fast et Dylane suivent, tout comme Disco d'Authie à la corde et Deejay Mecene (casaque Bader)

 

Butterfly du Mou descend du Volpum, suivi d'A Dieu Vat, Feeling Fast et Dylane

 

Passage du Gué

 

Alors que Butterlfy du Mou est déjà sorti, A Dieu Vat, devance Feeling Fast, Dylane et Doux Dingue

 

Dernier gros morceau, le passage du Rail Ditch and Fence

 

Dylane n'est pas bien loin

 

Saut impeccable de Dylane

 

Belle lutte dans les derniers mètres du parcours

 

Le cri de la délivrance a fendu l'air au passage du poteau

 

Retour du vainqueur

 

Pascal Journiac attend Butterfly du Mou

 

Echange des premières impressions

 

Aurélie Baillif, Butterfly du Mou, Olivier Jouin, Pascal Journiac, une équipe sur laquelle il faudra compter le 13 mai prochain

 


Voir aussi...